Qui sommes-nous ?

L’Association Bint ‘Adnân pour l’enseignement de la langue arabe aux non-arabophones est un nouvel institut d’enseignement privé de la ville de Oujda, à l’est du Royaume du Maroc, et dont les objectifs sont :

  1. Enseigner la langue arabe aux non-arabophones du monde entier, en utilisant les méthodes les plus adaptées à leurs particularités, à travers un programme complet et dans un laps de temps minimum (notre cursus s’étale sur 53 semaines, dont 45 de cours).
  2. Développer un corps enseignant compétent et spécialisé dans l’enseignement aux non-arabophones, conscient du statut particulier de la langue arabe et investit dans la transmission de celle-ci.
  3. Organiser des séminaires d’été, notamment à l’attention des jeunes marocains résidant à l’étranger et ceux dont la situation est similaire, afin qu’ils puissent joindre l’utile à l’agréable et se réapproprier la langue arabe au fur et à mesure de leurs séjours au Maroc.
  4. Organiser des séminaires à caractère scientifique et culturel relatifs à la langue arabe et à sa promotion. 

Pourquoi « Bint 'Adnân » ?

Le Prophète Isma’îl fils de Ibrâhîm (عليهما السلام) – laissé à la Mecque par son père, sur ordre divin – s’est arabisé au contact de la tribu de Banoû Jour’houm (originaires du sud de l’Arabie) qui vinrent s’y installer eux aussi. Plus grand, il épousa l’une de leurs femmes et devint le plus éloquent d’entre-eux. Parmi les descendants du Prophète Ismâ’îl (عليه السلام) il y a ‘Adnân qui lui-même est l’un des ancêtres du Prophète Mouhammad ﷺ. Si la lignée entre notre Prophète ﷺ et ‘Adnân fait l’unanimité, tout comme le fait que ce dernier soit descendant du Prophète Ismâ’îl (عليه السلام), la lignée qui remonte de ‘Adnân à Ismâ’îl (عليه السلام) est sujet de divergence entre les érudits de ce domaine. De ce fait ‘Adnân est devenu l’un des noms auxquels revient la filiation des arabes et lorsque l’on parle des arabes arabisés (العرب المستعربة), descendants de Ismâ’îl (عليه السلام), on parle des ‘Adnânites (عدنانيون) en référence à ‘Adnân.

C’est pour cette raison qu’un poète Égyptien, au milieu du siècle dernier, utilisa l’expression « Bint ‘Adnân » (Littéralement : La fille de ‘Adnân) pour désigner métaphoriquement la langue arabe. Il dit, vantant les mérites d’une institution œuvrant à la revivification de la langue arabe dans un pays colonisé où elle avait été combattue :

De ce poème donc, lourd de sens dans le contexte où il a été écrit,  nous avons choisi le nom de notre institution. L’Association « Bint ‘Adnân », l’Association de la langue arabe.

Quant à la lettre (ض) que vous retrouvez dans notre logo, elle représente aussi la langue arabe. Ceci est dû au fait que l’un des surnoms de la langue arabe est : لغة الضاد  (Littéralement : La langue du Dâd), car cette lettre est l’une de celles qui caractérisent la langue arabe et la distinguent de beaucoup d’autres.